Appel à communications

Colloque international

Description de l’oral et méthodes d’analyse en linguistique : perspectives actuelles

Hommage à Claire Blanche-Benveniste (1935-2010)

Nancy, 20-22 octobre 2021

Appel à communications

1. Objectifs

Claire Blanche-Benveniste est décédée le 29 avril 2010. Femme de science exceptionnelle, sa notoriété est internationale et son rayonnement dépasse largement le domaine de recherche qui était le sien : la linguistique française. Ses travaux continuent à inspirer bon nombre de chercheurs, jeunes et chevronnés, tant en linguistique descriptive qu’en Traitement Automatique des Langues, en enseignement des langues, en psycho- ou sociolinguistique.

Ses collègues et ses élèves se proposent de lui rendre hommage en organisant un colloque international au laboratoire ATILF à Nancy, où est déposé le fonds Claire Blanche-Benveniste. Plutôt qu’une commémoration, il s’agira de mettre en lumière l’actualité de ses travaux, les prolongements qui en découlent et les perspectives de recherche qu’ils ont ouvertes. Bien que les intérêts de Claire Blanche-Benveniste se soient étendus à des domaines très variés, le colloque se concentrera sur deux thématiques :

  • La description de l’oral : corpus, bilan, perspectives, lacunes…

Cet axe est destiné à accueillir des contributions relatives aux corpus, notamment aux corpus de français parlé, aux outils permettant de les consulter, et plus spécialement aux acquis descriptifs récents des études sur le français parlé. Les questions que nous souhaiterions en particulier voir aborder sont les suivantes :

  • Quelles avancées ont été faites au cours des dernières années dans la description du/des français parlé(s) ?
  • Quelle place est réservée à la syntaxe dans les analyses ?
  • Comment s’articulent les relations d’ordre paradigmatique et d’ordre syntagmatique, les relations (micro)syntaxiques et discursives ?
  • Quels sont les acquis de la recherche comparative, notamment celle qui touche à la place du français parmi les langues romanes ?
  • La linguistique descriptive au XXIe siècle

Le second volet du Colloque sera centré sur les pratiques et les méthodes de description (avec des études de cas aussi bien que des réflexions épistémologiques ou historiques). Les contributions attendues porteront d’une part sur la problématique des données dans l’argumentation linguistique (orales et écrites, authentiques ou expérimentales, utilisation des statistiques), d’autre part sur les outils descriptifs à tous les niveaux d’analyse. L’objectif sera de mettre en lumière les exigences épistémologiques dont procèdent les divers courants de recherche présentés, les convergences et divergences méthodologiques, en vue d’orienter la réflexion vers la question suivante : est-il envisageable de définir un appareil descriptif minimal (“basic linguistic theory”) fait de principes, de notions, voire de métatermes communs, qui constituerait une sorte de préalable à toute théorie linguistique et permettrait plus aisément la comparaison et le cumul des connaissances ?

2. Organisation

L’Université de Lorraine et le laboratoire ATILF, en partenariat avec les Universités de Clermont-Auvergne, de Perpignan, d’Aix-Marseille, de la Sorbonne-Nouvelle Paris 3 et de Paris Descartes, en lien avec le projet Encyclopédie grammaticale du français (encyclogram.fr).

Comité d’organisation

Christophe Benzitoun (Université de Lorraine), Denis Apothéloz (Université de Lorraine), Mathieu Avanzi (Université de Paris-Sorbonne), Marie-José Béguelin (Université de Neuchâtel), Alain Berrendonner (Université de Fribourg, Suisse), Mireille Bilger (Université de Perpignan), Mylène Blasco (Université de Clermont-Auvergne), Gilles Corminboeuf (Université de Fribourg, Suisse), José Deulofeu (Aix-Marseille Université), Peter Lauwers (Universiteit Gent), Audrey Roig (Université Paris Descartes), Marie-Noëlle Roubaud (Aix-Marseille Université), Frédéric Sabio (Aix-Marseille Université), Dominique Willems (Universiteit Gent).

Comité scientifique

Sylvia Adler (Bar-Ilan University), Hanne Leth Andersen (Roskilde Universitet), Virginie André (Université de Lorraine), Wendy Ayres-Benett (Angleterre), Elisabetta Bonvino (Università Roma Tre), Sandrine Caddéo (Université Aix-Marseille), Paul Cappeau (Université de Poitiers), Aidan Coveney (University of Exeter), Emanuela Cresti (Università di Firenze), Gaétane Dostie (Université de Sherbrooke), Ruggero Druetta (Università degli Studi di Torino), Aurélia Elalouf (Université de Strasbourg), Iris Eshkol-Taravella (Université de Paris Nanterre), Sylvain Kahane (Université Paris Nanterre), Yuji Kawaguchi (Tokyo University of Foreign Studies), Hans Kronning (Uppsala Universitet), Philippe Martin (Université Paris Diderot), Mairi Mclaughlin (UCBerkeley), Ludo Melis (KULeuven), Amália Mendes (Universidade de Lisboa), Piet Mertens (KULeuven), Maria Antónia Mota (Universidade de Lisboa), Coco Norén (Uppsala Universitet), Katja Ploog (Université d’Orléans), Claus Pusch (Universität Freiburg), Magali Rouquier (Université Toulouse Jean Jaurès), Anne Catherine Simon (Université Catholique de Louvain), Sandra Teston-Bonnard (Université Lumière Lyon 2), Isabel Uzcanga Vivar (Universidad de Salamanca).

 

Dates et lieu du Colloque :

Du mercredi 20 au vendredi 22 octobre 2021, à l’ATILF, Université de Lorraine, Nancy.

Conférenciers invités :

Jeanne-Marie Debaisieux (Université de la Sorbonne-Nouvelle Paris3)

Jean-Christophe Verstraete (KU Leuven)

Denis Creissels (Université Lyon 2)

3. Calendrier de soumission

Les propositions de communication de deux pages, comprenant 10 références bibliographiques au maximum, seront attendues avant le 15 mars 2021. Elles devront être anonymes et soumises à l’adresse suivante :

colloque-cbb.sciencesconf.org

Les auteurs seront avertis au plus tard le 1er juin 2021 de la sélection opérée par le comité scientifique.

Personnes connectées : 1